Résilience : 8 clefs pour rebondir

resilience Rebondir après un évènement déstabilisant
03/11/2022

Lorsque l’imprévu vient frapper à notre porte, que nos pensées & nos émotions nous submergent, comment faire pour sortir de cette état émotionnel désagréable & retrouver rapidement notre équilibre

Comment Rebondir

après un évènement déstabilisant

La vie c’est une grande aventure. Elle nous apporte des joies immenses, de jolies surprises & une large palette de bonheur: Du bruit d’un ruisseau à un coucher de soleil mais aussi des réussites professionnelles & personnelles.

Bref il y a de quoi se réjouir.

 

Cette merveilleuse aventure nous amènent à nombreuses découvertes & à des expériences qui nous transforment.

 

 

Mais dans la réalité ça ne fonctionne pas toujours aussi bien.

Si certains de ces changements sont choisis & synonymes d’évolutions pour se réinventer, grandir & progresser, d’autres sont subi, & nous apportent leur lot de difficultés inévitables.

 

 

Vous avez sûrement déjà fait face à ce type d’évènement, venu bousculer votre vie à l’improviste. Un bouleversement qui débarque alors que tout va bien ou qu’au contraire, vous pensiez avoir déjà touché le fond.

 

 

Ces transformations forcées, arrivent tels des accidents & nous infligent des blessures plus ou moins longues à cicatriser. Au point parfois de nous anéantir & de nous faire croire qu’on n’en sortira jamais.

 

Quand ça ne va pas, on a juste envie de ne rien faire & ne plus penser, car les émotions dites « négatives » sont nombreuses & fortes.

 

 

A ce moment là, nous voulons une seule chose : ne plus ressentir la douleur.

Mais quelles vont être les conséquences pour vous, si vous ne faites rien ?

Et bien il y a de grandes chances que ce moment douloureux se prolonge & que les émotions désagréables resurgissent plus fort.

 

 

Vous pensiez les mettre de coté en un claquement de doigt ?

 

 

Rassurez vous, au premier coup de stress elles reviendront avec des répercutions physiques & psychiques plus importants à chaque fois.

 

 

Rester bloqué dans cet état émotionnel, peut rapidement engendrer :

 

  • Somatisation & douleurs chroniques
  • Insomnies, troubles alimentaires & digestifs
  • Baisse des défenses immunitaires
  • Culpabilisation, procrastination, freins
  • Dépression, crise d’angoisse, burn out

Alors honnêtement (& juste entre nous)

quelles vont être les conséquences pour vous, à moyen ou long terme,

si vous ne changez rien ?

C’est dire comme ces souffrances ne peuvent être ignorées indéfiniment, même si, sur le moment, on veut juste ne plus y penser.

 

 

Si vous vos reconnaissez dans cette situation & que vous voulez augmenter votre niveau de résilience pour surmonter une difficulté, aujourd’hui je vais vous partager 8 clefs super importantes pour vous aider à retrouver la bonne vibration, continuer d’avancer & resté aligné face à vos défis.

Avant d’aller plus loin,

je vous propose de vérifier gratuitement

votre capacité de résilience en vous rendant  ICI

Alors c’est quoi la Résilience

Au départ ce terme vient de la métallurgie. C’est la capacité d’un matériau à retrouver son état initial après un choc ou une pression continue.

 

Dans les années 40, cette notion a été appliquée à la psychologie & popularisée par Boris Cyrulnik, neuropsychiatre & psychanalyste français.

 

On pourrait définir la résilience comme une capacité permettant de continuer à se développer malgré un environnement & des situations déstabilisantes, traumatisantes voir destructrices.

 

 

L’individu va puiser dans ses ressources & faire appel à ses compétences profondes & dépasser l’épreuve traumatique.

 

 

L’objectif : reprendre le cours de sa vie le plus normalement possible, pour sortir vainqueur d’une situation délétère.

 

C’est d’ailleurs cette faculté que possède la Nature pour résister aux agressions & se régénérer.

 

 

Pourquoi parler de résilience ?

 

Crise sanitaire, économique, alimentaire ou climatique… mais aussi perte d’emploi, séparation, disparition d’un être cher ou traversée d’événements violents… Personne n’y échappe.

 

 

Nous avons tous tendance à résister à la désorganisation psychique, en mettant en place des mécanismes d’auto défense (le déni, la colère, l’hyper-mentalisation..)

 

 

Si nous avons tous appris à vivre avec, personne ne nous a appris à les surmonter.

 

Et ce n’est pas moi qui vais vous dire le contraire. Quand j’ai un coup dur, mon premier réflexe est de faire bonne figure & de tenir une charge de travail élevée. Ben oui ça m’aide à squeezer mes émotions douloureuses.

 

Si ces réponses inconscientes me permettent de couper temporairement la douleur le temps de m’adapter à la réalité, j’ai une info pour vous :

 

 

Ça ne marche pas !!!

 

J’ai traîné des trucs pendant des années parce que je ne savais pas comment en sortir & en plus je n’en parlais pas.

 

 

Aujourd’hui je sais que les émotions qui viennent doucement frapper à ma porte, vont finir par tambouriner furieusement si je ne leur répond pas & qu’elles sarrangeront pour me coller des maux de dos, de ventre ou de tête (alouette).

 

 

Si avant je croyais prendre de la distance avec l’évènement en l’ignorant, aujourd’hui je sais que ces émotions dites désagréables sont là, pour me délivrer un message & me faire comprendre que le chemin que j’emprunte n’est pas ou plus le bon.

Si tu ne peux changer ton histoire

Tu peux changer ta trajectoire

Mais ça se passe comment ?

 


Pour vous aider à y voir plus clair voici ce que l’on appel la courbe du deuil.

 

Elle peut vous servir de boussole, même si les évènements que vous vivez ne concerne pas un évènement dramatique.

 

Chaque individu passe par ces étapes émotionnelles qui varient selon chacun. Ce sont des étapes naturelles pour faire le deuil du passé & s’ouvrir au renouveau.

Les connaître va vous aider à :

  • Comprendre ou vous en êtes
  • Accueillir les émotions qui doivent être ressenties
  • Déculpabiliser
  • Faire appel à vos ressources intérieures
  • Rebondir & faire des choix alignés avec qui vous êtes

 

Nous avons tous cette capacité de résilience

 

La résilience permet d’apaiser plus rapidement les douleurs d’une épreuve & d’en atténuer les impacts, pour retrouver de l’énergie, se reconstruire retrouver au plus vite un équilibre de vie salutaire, sans perdre un temps précieux à ruminer.

La réintégration à la réalité se fait alors progressivement & donne un sens à la blessure pour retrouver sa pleine capacité à espérer & à démarrer de nouveaux projets, sans pour autant renier le passé.

 

 

Mettre des MOTS sur vos MAUX

L’aptitude à la résilience, c’est un peu comme un muscle, que nous devons développer & entretenir pour créer une forme de résistance face à l’adversité.

 

 

Clé 1 : Se centrer sur le moment présent

Après une épreuve douloureuse nous avons tendance à ruminer & ressasser. Malheureusement, cela ne change pas le passé & crée de nombreuses souffrances.

 

Se focaliser sur le futur est source d’anxiété, puisque l’on y projette aussi nos peurs. Nous pouvons seulement agir sur le présent, pour y construire notre vie de demain.

 

 

Clé 2 : Être à l’écoute de ses émotions

Il est important de ne pas refouler ses émotions, de les laisser s’exprimer & les extérioriser.

 

Observez comment vos émotions s’expriment, où les ressentez-vous dans votre corps. C’est une étape importante vers la résilience. Notre corps a des choses à nous dire pour éviter qu’il ne somatise.

 

En psychologie, il a été prouvé qu’écrire permet de mettre de la distance avec les émotions négatives voire traumatisantes afin de  mieux les digérer

 

 

Clé 3 : Assumer la responsabilité de sa vie

Si personne ne choisit de vivre une épreuve, nous restons responsables de ce que nous en faisons, de la direction & du sens que nous donnons à notre vie. C’est en assumant l’entière responsabilité de nos actions présentes & futures qu’il est possible d’avancer sur son chemin de reconstruction.

 

 

Clé 4 : Je ne suis pas mon épreuve

Il faut différencier l’épreuve vécue, de la personne que vous êtes afin de ne pas vous identifier à elle.

 

Une épreuve ne vous définit pas & ne conditionne pas le reste de votre vie, même si oui il va vous falloir apprendre à vivre avec cette expérience & la transformer en quelque chose de différent, qui vous permettra de choisir ce que vous allez faire dans votre « seconde vie ».

 

 

Clé 5 : Accepter ce que je ne peux changer

On ne change pas le passé, mais on peut écrire l’avenir. Le but n’est pas de renier le passé mais d’accepter qu’il est possible d’avancer autrement sur son chemin de vie & de reconstruction.

 

Chacun a son rythme. Pas après pas, étape après étape, pour construire des fondations solides.

 

 

Clé 6 : Être bienveillant envers soi-même

Dans un parcours de résilience, il y a des hauts & des bas. On peut faire un pas en avant puis un autre en arrière.

 

Cela fait partie du processus. Ce qui compte, c’est la progression globale sur la durée. Une reconstruction prend du temps & ne peut se faire à la hâte.

Faîtes juste de votre mieux, c’est ce qui compte & fêtez vos petites victoires.

 

 

Clé 7 : Donner un sens à son épreuve

Après une épreuve traumatique, notre vie change. Il y a un avant & un après.

Trouver un sens à ce qui nous est arrivé c’est faire le choix. A titre personnel, mes épreuves de vie m’ont amenées à aider d’autres personnes à surmonter certaines de leurs épreuves, aller de l’avant & se sentir utiles.

 

 

Clé 8 : On n’est pas résilient tout seul

La volonté n’est pas toujours suffisante & le chemin se fait en rarement seul. Il est primordial de ne pas vous isoler ou de ne pas garder ses souffrances pour vous.

 

Demander de l’aide n’est pas un signe de faiblesse, au contraire, cela demande du courage & de la force. Même si la solitude est nécessaire, car elle permet l’introspection, il est nécessaire d’être bien entouré.

 

L’intervention d’un spécialiste peut faire émerger un processus résilient en transformant le traumatisme en moteur.

 

Nous vivons plusieurs vies dans une même vie & cette capacité adaptative est bien plus importante que ce que l’on croit. Vos actions & vos choix feront toute la différence.

 

Il n’y a jamais 2 parcours identiques, donc inutile de se comparer, en revanche nous pouvons tous tirer des leçons de vie de chacune de nos expériences, qu’elles soient heureuses ou douloureuses pour en faire une force.

Alors quelle clef allez vous utiliser ? 

Ecrivez le moi dans les commentaires ci dessous, & validé.

 

Je vous invite à utiliser ses clefs & à passer à l’action dès maintenant, pour obtenir les changements nécessaires à une vie plus alignée avec vos besoins.

Vous avez trouvé de la valeur à cet article, mais ce n’est pas pour vous ?

Vous connaissez une personne qui a ces difficultés & que ces stratégies pourraient aider ?

Alors sentez vous à l’aise d’améliorer sa journée simplement en lui partageant cet article.

optimisme

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page